Minggu, 15 Mei 2016

L'estomac et des troubles intestinaux chez les nourrissons.

Troubles de l'estomac et des intestins est l'une des sources les plus fructueuses des maladies de l'enfance. Seulement empêcher leur derangement, et, toutes choses étant égales par ailleurs, le mineur sera sain et de s'épanouir, et n'a pas besoin peluang usaha rumahan bagi ibu rumah tangga de l'aide de physic ou médecins.

Il existe de nombreuses causes qui peuvent donner lieu à ces affections; beaucoup d'entre eux appartiennent à la mère du système, certains à celle de l'enfant. Tous sont capables, dans une grande mesure, d'être évité ou résolu. Il est donc très important qu'une mère ne doit pas être ignorants ou mal informé sur ce sujet. C'est la prévention de ces affections, mais ce sera principalement insisté sur ici; pour laisser la mère toujours garder à l'esprit, et d'agir sur le principe que la prévention de la maladie à elle seule qui lui appartient; le remède pour le médecin. Par souci de clarté et de commodité, ces troubles sera parlé de comme ils se produisent :

le nourrisson au sein.
----------------------------

l'estomac et les intestins du nourrisson peut devenir déséquilibré du lait maternel devient malsain. Cela peut découler de la société mère de sortir de la santé, une circonstance qui sera si manifeste à elle-même, et à ceux qui sont les plus directement intéressés dans son bien-être, qu'il est seulement nécessaire seulement pour faire allusion ici. Qu'il suffise de dire, qu'il existe de nombreuses causes de nature générale à laquelle il pourrait devoir payer son origine; mais, le plus souvent, est abusif de la lactation, et les effets à la fois sur la mère et l'enfant pleinement habitait sur.

L'anxiété de l'esprit dans la mère causera son lait insalubres dans son caractère, et en quantité inférieure, donnant lieu à la flatulence, rouspéter, et parfois même à des convulsions chez le nourrisson. Un ajustement de la passion dans l'infirmière sera fréquemment suivie par un ajustement de l'intestin se plaindre dans l'enfant. Ces causes de cours sont temporaires, et lorsque le lait est supprimé une saine et suffisante pour que l'enfant comme avant.

Soudain et grande perturbation mentale, cependant, ne sera parfois en voiture le lait en tout, et en quelques heures. Un Mme S., de l'AET. 29, d'une amende, d'une femme saine blonde teint, était limitée d'un garçon. Elle avait un bon moment, et d'un approvisionnement abondant de lait pour l'enfant, ce qu'elle continue à téter jusqu'au mois de janvier suivant, une période de trois mois, lorsque son lait a soudainement disparu. Cette circonstance perplexes l'accompagnateur médical, pour qu'il ne pouvait pas en retracent toute affection physique; mais le lait n'est jamais retourné, et une nourrice est devenu nécessaire. Dans le printemps suivant le mari de cette dame a échoué, dans l'adversité qui avait été imminente de depuis la date à laquelle le lait maternel a disparu, sur quel jour l'état du mari dérangé ses affaires était connue à l'épouse, un fait qui à la fois expliqué la mystérieuse disparition du lait.

Malsain d'articles de l'alimentation aura une incidence sur le lait de la mère, et le dérangement du mineur est entrailles. Une fois, j'ai été appelé à voir un nourrisson à la poitrine avec la diarrhée. Les mesures correctives avaient mais peu d'effet tant que l'enfant a été accueilli le lait; mais ce qui est interrompu, et la flèche-root faite avec de l'eau seulement permise, la plainte a été rapidement mettre fin. Croyant que le lait de la mère a été altérée de quelque cause accidentelle qui pourrait maintenant être adopté, l'enfant a été de nouveau autorisé le sein. En moins de quatre-vingt heures, et cependant, la diarrhée retourné. La mère était une femme très saine, on soupçonnait que certains malsain article dans son régime alimentaire pourrait en être la cause. Le régime a par conséquent été soigneusement enquêté sur, quand il est apparu que M. Porter de un publicain voisins avait été substitué à leurs propres pour un peu de temps passé. Cela s'est avéré être mauvais, jetant, lorsqu'on les laisse se reposer quelques heures, un nombre considérable de sédiments; elle a été abandonnée; bonne sonorité ale pris au lieu; le bébé mis de nouveau à la poitrine, sur le lait dont elle a prospéré, et n'a jamais eu une autre attaque.

De la même façon aperient medicine, prises par la mère, agira sur l'enfant entrailles, par les effets qu'elle produit à son lait. Ce n'est toutefois pas le cas pour tous les types de médecine purgatif, ni ne les mêmes purgatif produire un effet comme tous les enfants. sur C'est bien, par conséquent, pour un parent d'avis quels actes aperient donc par le biais de son système sur celle de son enfant, et ce qui ne fonctionne pas, et lorsqu'un aperient devient nécessaire pour elle-même, à moins qu'elle désir que le mineur est entrailles être déplacée, pour éviter cette dernière; dans le cas contraire, elle peut prendre l'ancien avec de très bons résultats.

De nouveau; le retour des périodes mensuelles pendant que la mère est une infirmière affecte toujours les propriétés du lait, deranging plus ou moins, l'estomac et des intestins du nourrisson. Il va donc se produisent fréquemment, que quelques jours avant que la mère va être souffrante, le nourrisson deviendra irritable et mal à l'aise; son estomac lèveront le lait, et ses motions seront fréquents, aqueuse et une coloration verdâtre. Et puis, lorsque la période est révolue, le lait cessera à purger. C'est principalement dans les premiers mois, cependant, que l'enfant semble être affecté par cette circonstance; il en sera généralement constaté que même si le lait est certainement affaiblie par elle, d'être moins abondants et nutritifs, encore, après la troisième ou quatrième mois il cesse d'affecter le bébé. Est alors une mère, parce que ses périodes mensuelles Retour après son accouchement, d'abandonner les soins infirmiers? Certainement pas, à moins que l'enfant dont la santé est gravement affectée par elle; pour qu'elle se trouve généralement que, comme les périodes venu ronde, en gardant le nourrisson à peu près de la poitrine, au cours de sa prorogation, et donnez-lui à nourriture artificielle, elle permettra d'empêcher des troubles de la santé de l'enfant, et être en mesure dans les intervalles pour allaiter son bébé avec avantage. Il doit être ajouté, toutefois, qu'un état humide doit être infirmière- recouru à plutôt que tout risque encouru de blesser la santé de l'enfant; et que, dans tous les cas, alimentation partielle sera nécessaire lors d'une période de beaucoup plus tôt que lorsque la mère n'est pas donc pas touchés.

Le lait peut aussi être rendue moins nutritive, et diminué en quantité, par la mère de nouveau devenir enceinte. Dans ce cas, cependant, la santé du parent sera majoritairement souffrir, si elle persévère en soins infirmiers; cela, cependant, sera de nouveau agir de façon préjudiciable à l'enfant. Il sera judicieux, par conséquent, si la grossesse devrait se produire, et le lait en désaccord avec l'enfant, de démissionner des fonctions d'une infirmière, et de mettre l'enfant à un régime alimentaire artificiel convenable.

Le nourrisson qui est constamment à la poitrine sera toujours la souffrance, plus ou moins, de flatulences, happant, de desserrement de l'intestin, et vomissements. Ceci est causé par un intervalle suffisant ne sont pas autorisés entre les repas pour la digestion. Par conséquent, le lait passe sur de l'estomac à l'intestin, et les effets non digérés vient de faire allusion à suivre. Temps doit non seulement être donné pour le bon fonctionnement de la digestion du lait, mais l'estomac lui-même doit être accueilli une saison de repos. Ce mal, alors, doit être évitée avec plus de soin par la mère respectant strictement ces règles pour les soins infirmiers.

Les entrailles du bébé au sein, aussi bien qu'après il est sevré, sont généralement affectés par la dentition. Et c'est heureux que ce n'est le cas, pour qu'il empêche plus affections graves. En effet, la diarrhée qui survient au cours de la dentition, sauf qu'elle être violente, ne doit pas être maîtrisé; toutefois, si c'est le cas, il faut prêter attention à elle. Il sera généralement plus d'être accompagné par un gonflement de la gomme; la librement qui sera de ponction seuls parfois mettre un terme au relâchement: poursuite de l'aide médicale peut, toutefois, être nécessaire.



Lors de la période de sevrage.
------------------------

Il y a une grande susceptibilité aux dérangements de l'estomac et des intestins de l'enfant à la période où a lieu habituellement de sevrage, de sorte que le plus grand soin et jugement doit être exercé en effectuant cet objet. Habituellement, toutefois, les entrailles sont dérangés durant ce processus à partir de l'une de ces causes; du sevrage trop tôt, d'effectuer trop soudainement et brutalement, ou de sur-alimentation et l'utilisation de mauvaise et impropre des aliments. Il y a une autre cause qui peut également donner lieu à la diarrhée en ce moment, indépendamment du sevrage, à savoir l'irritation de difficile dentition.

La substitution d'aliments artificiels pour le lait maternel de la mère, à une période où les organes digestifs de l'infant sont trop délicats pour ce changement, est une source fréquente de l'affection actuellement à l'étude.

La tentative de sevrer un enfant fragile, par exemple, où seulement six mois, seront inévitablement suivie par le désordre de l'estomac et des intestins. Donc, à moins que la mère est obligée de recourir à cette mesure, de devenir enceinte, ou toute autre cause inévitable, si elle consulter le bien-être de son enfant, elle n'abandonnera pas les soins infirmiers à ce début de période.

Priver l'enfant à la fois de la poitrine, et substitution de nourriture artificielle, toutefois bon en vertu de règlements de tels aliments mai cause être, aura invariablement cause intestinales. Certaines règles et règlements doivent être adoptés pour effet le sevrage de façon sécuritaire, dont les détails sont fournis ailleurs.

Si une trop grande quantité de nourriture est donnée à chaque repas, ou les repas sont trop souvent repris, dans les deux cas l'estomac deviendra opprimés, lassés, et déséquilibré; partie de la nourriture, peut-être, lancés par des vomissements, tandis que le reste, n'ayant pas subi le processus digestif, vont passer sur dans les entrailles, irriter ses délicats muqueuse, et produire les flatulences, avec rouspéter, la purge, et peut-être des convulsions.

Puis, à nouveau, irrégulières et impropre nourriture sera suivie d'exactement les mêmes effets; et à moins qu'une modification judicieuse être prise rapidement, voies de recours sont non seulement n'ont aucune influence sur la maladie, mais la cause d'être poursuivi, la maladie deviendra plus sérieusement aggravé.

Il est donc de la première importance pour le bien-faisant de l'enfant, qu'à cette période, lorsque la mère est sur le point d'y substituer une nourriture artificielle pour que de sa propre poitrine, elle devrait d'abord déterminer quel type de nourriture convient à l'enfant, puis la quantité précise que la nature des demandes. De nombreux cas peuvent être cités, où les enfants n'ont jamais eu une prescription rédigée pour eux, simplement parce que, ces points ont été pris en compte, leur régime alimentaire a été géré avec jugement et soins; tandis que, d'autre part, d'autres pourraient être visées, dont la vie a été hazarded, et tous, mais perdu, simplement à partir de gestion diététique malavisée. De suralimenter et mauvaise articles de nourriture, sont plus fréquemment productifs dans leur résultat, de hâte heures et scènes affligeantes au parent, et de danger et de pertes de vie de l'enfant, que presque toutes les autres causes.

L'irritation causée par difficile la dentition peut donner lieu à de diarrhée à la période où l'enfant soit sevré, indépendamment de la procédure de sevrage lui-même. Ces troubles de l'intestin, si elle a manifestement lieu de cette cause, est une circonstance favorable, et ne devrait pas être entravé, sauf en effet l'attaque doit être grave et aggravée, lorsqu'il devient nécessaire d'aide médicale. Diarrhée légère puis, durant le sevrage, quand il est assez traçables à la découpe d'une dent (la nappe et l'inflammation de l'état de la gencive sera à la fois le point de ce que la source de l'derangement), n'a aucune conséquence, mais il ne doit pas être confondu avec le désordre découlant d'autres causes. La présence de gomme de ponction sera à la fois, puis, retirer la cause, et généralement de guérir les intestins plainte.